Nardia – Chapter 3

Welcome on NARDIA – chapter 3

English

Alejatta portal
Somebody go to aurorelia, you can see here One of the very numerous Alejatta’s gates
is in junction with Aurorelia planet, the autumn planet.
It’s very easy tio use this, you think at your destination, the link is doing
And to go to you there, in the same way as you would enter your home.

French

Portail Alejatta
Quelqu’un part pour Aurorelia, vous pouvez voir ici un des très nombreux portails Alejatta
ici il est ouvert sur la planète d’Aurorelia, la planète de l’automne.
son utilisation est d’une simplicité enfantine, vous pensez à votre destination,
le portail ouvre un passage vers celle-ci, et vous n’avez plus qu’a franchir le seuil du portail,
comme vous franchiriez le seuil de votre porte pour vous retrouver chez vous.

departaurorelia

English

Concert to the Palace of the arts
Here’s the small room of the palace of the arts of Nardia,
I let you imagine the size of the other rooms.
This evening concert Jazz given by artists come from the « Nebula of the Lagoon »

French

Concert au Palais des arts
Voici la petite salle du palais des arts de Nardia, je vous laisse imaginer la taille des autres salles.
Ce soir concert Jazz donné par des artistes venus de la « Nébuleuse de la Lagune »

ConcertCathedrale

English

The house Of Dream.
Who doesn’t ever have to dream to see the dreams fulfillling?
Here on Nardia, it is possible things, you just have to come in the house of the dreams,
to think of you very hardly of your dear wish, and it comes true.
It’s about this house.

French

La maison des rêves.
Qui n’a jamais rêver voir ses rêves s’exaucer ?
ici sur Nardia, c’est choses possibles, il vous suffit de venir dans la maison des rêves
vous penser très fort à votre souhait le plus cher, et il se réalise.
il s’agit de cette maison.

lamaisondesreves

English

Inside Alejatta’s Gate.
You can see here the inside of a Alejatta’s gates during a travel,
you have to imagine that this travel lasts a billionth of billionth of second,
Even less than that, we travel at the speed of the thought, thus immediately,
this pic is only a reminiscence perceived by the eye.
The volutes of lights are the expression of your brain
waves which are in sync with the Alejatta’s gates and that this retranscribed

French

Au coeur d’un portail Alejatta
Vous pouvez voir ici, l’intèrieur d’un portail Alejatta
pendant un voyage.
vous devez imaginer que ce voyage dure à peine un milliardième de milliardième de secondes
puisque nous voyageons à la vitesse de la pensée.
Cette photo a été possible uniquement grâce à la réminiscence de l’oeil
les volutes de lumières sont l’expression des ondes cérébrales du voyageur
qui se trouvent en phase avec le portail Alejatta et que ce dernier retranscrit
sous formes d’arabesques. Il n’y a pas de trainée lumineuse
comme dans tout bon film de science fiction pour la simple raison
que la vitesse de la lumière des étoiles va moins vite que la vitesse de la pensée
vous pouvez consulter les articles d’Albert Einstein pour plus de d’informations
voyez aussi les grands principes de la physique quantique.

InterieurAlejata

Publicités

6 commentaires

    1. tu n’ as pas dû voir le grande salle de concert, celle des chants interstellaires 🙂
      et pour en revenir aux portails, puisque visiblement tu es accro a ce sujet, sache que pour voyager sans , une expérience de dix miles ans est nécessaire pour que ton esprit soit en parfaire synchronisation avec ton esprit, ce qui te permet de te dématérialiser ou tu veux quand tu veux, ensuite viens l’ubiquité, ce qui nécessite dix milles ans d’apprentissage de plus.
      car là il faut que ton esprit soit capable de synchroniser l’ensemble de ton catalogue atomique sur plusieurs plans, ce qui crois moi, n’est pas si aisé que cela.
      Donc les portails Alejatta sont nécessaire pour les « petit jeunes » ça leurs permet de s’habituer progressivement aux dématérialisation/rematérialisation successives, et ainsi d’intégrer progressivement le savoir du voyage astral, de l’ubiquité…
      tu vas me dire que vingt milles ans c’est beaucoup, mais qu’est-ce que vingt milles ans quand tu as l’éternité devant toi ? car, oui, sur Nardia, c’est l’éternité qui t’attends, ce qui peut-être effrayant, je le conçois, c’est d’ailleurs pour cela qu’il y a un nombre limité d’habitants, mais ça, ça fait partie de l’aspect sociologique de l’histoire qui reste à écrire, pas facile d’expliquer ce genre de chose par des photos, les mots seront donc nécessaire, et non ce n’est pas du plagiat de Barjavel, qui lui-même en fut soupçonné de plagiat, mais peut-être de l’influence des ces lectures, et elles sont nombreuses, dans ce genre, mais mon monde et bien à moi, i est dans ma té^te depuis quarante ans, il ne fait que commencer à s’exprimer 🙂
      Bisousssssssssssssssssss

      1. Ton monde je le comprends bien, cela fait depuis que je suis toute petite que j’y suis doucement habituée. Mais j’ai fait mon chemin perso dès très jeune. Le voyage astral je connais, j’ai pratiqué « a grande échelle » dans le sens grand et extraordinaire voyage intersidéral, mais 1 seul 1 unique qui m’a été « accordé » et « permis » suite à une demande spécifique et j’ai obtenue ma réponse 😉 . C’est tellement dangereux, car il faut être entraîné sinon tu te « grille » et ce que j’avais demandé était encore plus dingue !!!!! 😮 😉

        Ah Barjavel, je ne connais pas tout de lui, loin de là, mais j’ai , y’a longtemps, lu (et je le relis de temps en temps) « Si j’étais dieu » et je me suis marrée comme une bossue surtout la fin qui est à mourir de rire . Quand tu lis ce livre tu commences (un tout ti peu) à comprendre dans « quelle étagère » … 😉 dans ma religiosité 😛
        Je ne pense pas que Barjavel ait fait du plagiat, il est nourri, comme tu dis, par ses lectures, ses enseignements, sa vie, mais je penche plutôt pour ce qu’on appelle l’écriture « inspirée » . C’est comme ton monde il est « inspiré » 🙂
        🙂
        Bisousssssssssssssssss

        1. bah disons que la « nuit des temps » ressemble à une copie conforme de « La sphère d’or » d’Erle Cox.
          et pour avoir lu « la sphère d’or » il y a très longtemps, bien avant Barjavel, quand j’ai lu son roman j’ai été très surpris, ce n’est pas du mot à mot mais….
          bref, cela n’empêche le Monsieur d’être un grand écrivain à mon sens, Ravage, lis ça, je te le conseille.
          Je comprends mieux certaines choses en ayant lu ta réponse 🙂
          ah ouaisssss quand même 🙂
          Bisousssssssssssssssssss

Thanks for visiting

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s